Bikepacking & itinérance light

Ici c'est le coin des comptes rendus.
C'est bien beau de bricoler son vélo, il faut aussi rouler avec !
Avatar du membre
xav
Messages : 216
Enregistré le : lun. août 04, 2014 12:19 pm
Localisation : La Vicomté-sur-Rance
Contact :

Bikepacking & itinérance light

Message par xav » mar. nov. 16, 2021 3:53 pm

Tib a écrit :Etonnament, ma sacoche Ortlieb 16,5 litres ne bouge absolument pas latéralement, alors que je n'ai pas monté la sangle de maintien (optionnelle) censée réduire le phénomène de balancier) :

Image

Je suis vraiment incorrigible, après mes échecs successifs cette année (French Divide et GTB), je m'étais juré de ne plus y retourner... et là, je piaffe d'impatience à l'idée de repartir en itinérance avec mon vélo.

:?

Je rumine mes erreurs et réfléchis à de nouvelles optimisations en vue d'une éventuelle future aventure :
- utiliser de vieilles chaussures, voire passer aux pédales plates
- abandonner les bidons pour la poche à eau dans la sacoche de cadre
- virer le sac de couchage pour ne garder que le bivvy, étant donné qu'au-dessus de 15°C je crève de chaud
- virer le support de téléphone sur le cintre qui m'a vrillé l'APN du smartphone avec les vibrations
- virer un éclairage et réduire l'emport en batteries, beaucoup trop lourd et inutile

M'enfin je dois d'abord répondre à la question "pourquoi y retourner alors que t'avais juré ?"...
J’ai fait la GTB 2019 en pédales plate , ça m’a value deux belles tendinites au tendon d’Achille bon 1600 kms et un temps exécrable deux tempêtes flotte à gogo et froid pas là dessus, ça a pas dû aider.
Pour les pedales je te dirai de rester en auto mais avec une plate forme plus large

Pour la flotte je vais tester ça : https://adventurehydration.com/product/ ... ranktank3/ je pense que pour l’iberica traversa et ses déserts à traverser ce sera pas mal , et faire sûrement une sacoche sur mesure pour compléter le reste du cadre .

Niveau couchage je prend plus que ma doudoune Forclaz compressible une couverture de survie tunnel et fait des micro sieste ou plus si j’arrive a dormir , dodo en dur si ça devient trop compliqué et besoin de ce laver , laver le cuissard

Pour l’éclairage comme toi je pense garder uniquement la EXR 1600 sur le casque et une lampe sur le vélo au cas où la EXR me ferais défaut .

Je teste aussi un petit panneau solaire bien light pour la recharge.



Avatar du membre
Tib
Membre actif
Messages : 3990
Enregistré le : lun. oct. 20, 2014 9:54 pm
Localisation : Houston ? On a un problème !

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Tib » mar. nov. 16, 2021 3:56 pm

Pour le couchage, tu n'embarques donc ni matelas ni sac de couchage, c'est bien ça ?

Mes expériences avortées m'ont appris que je n'arrivais pas à dormir dehors : pas assez fatigué, trop chaud... je pense tester une nuit de bivouac "hard" cet hiver (pas de matelas, pas de sac de couchage, juste un bivvy et une doudoune), pour voir. Ma conclusion à date est que, sur les épreuves sur lesquelles je me suis alignées (hormis le Gravelman Paris en janvier dernier, couru dans des conditions hivernales), j'avais emporté beaucoup trop d'affaires de bivouac.


Bike is right.

Avatar du membre
xav
Messages : 216
Enregistré le : lun. août 04, 2014 12:19 pm
Localisation : La Vicomté-sur-Rance
Contact :

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par xav » mar. nov. 16, 2021 4:00 pm

Oui j’attends de tomber de fatigue, là première nuit j’arrive pas à dormir ou presque de toute façon donc je fais des micro sieste sans m’imposer de durée si je dors je dors … ensuite la deuxième nuit si je trouve en dur pas trop cher je lave je charge . La troisième nuit généralement c’est dehors et la quatrième en dur si je trouve.



Avatar du membre
xav
Messages : 216
Enregistré le : lun. août 04, 2014 12:19 pm
Localisation : La Vicomté-sur-Rance
Contact :

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par xav » mar. nov. 16, 2021 4:01 pm

Le bivouac hard moi je dors pas je préfère continuer à rouler et faire des siestes si besoin



romalor
Membre actif
Messages : 266
Enregistré le : dim. févr. 09, 2014 2:11 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par romalor » mer. nov. 17, 2021 7:29 pm

si vous avez le budget
je vous conseille système de rack tailfin ( y'a plusieurs versions une ou deux pièces, alu ou carbone, modulable ou pas )
ca reste fort cher mais ça bouge pas meme en vtt

alors qu'une sacoche de selle passé 5 6 L bjr ....

adaptable sur tout vélo quasi ( sans oeillets aussi bien entendu )
un bon système novateur



polo66
Membre actif
Messages : 618
Enregistré le : dim. mars 10, 2019 10:25 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par polo66 » mer. nov. 17, 2021 7:54 pm

La saison 2022 se profile.
Pour l'instant je suis inscrit sur l'Italy Divide et sur la RAF 1000.
Je pense faire le Bordeaux Paris en fixe et le Raid Provence Extrême.



Avatar du membre
Tib
Membre actif
Messages : 3990
Enregistré le : lun. oct. 20, 2014 9:54 pm
Localisation : Houston ? On a un problème !

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Tib » mer. nov. 17, 2021 8:21 pm

La RAF 1000 part d'où ? J'ai lu que le parcours était en sens inverse l'an prochain.


Bike is right.

polo66
Membre actif
Messages : 618
Enregistré le : dim. mars 10, 2019 10:25 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par polo66 » mer. nov. 17, 2021 8:32 pm

Oui, Megève Cannes cette année.
C'est plus motivant dans ce sens.



B3njam1
Messages : 175
Enregistré le : mar. juin 02, 2020 11:35 am

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par B3njam1 » mer. nov. 17, 2021 9:04 pm

Faut que j’arrête de lire le sujet… On tente l’inscription sur un 300 en Mai.
Les prémices du bikepacking? :mrgreen:



Avatar du membre
Tib
Membre actif
Messages : 3990
Enregistré le : lun. oct. 20, 2014 9:54 pm
Localisation : Houston ? On a un problème !

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Tib » mer. nov. 17, 2021 9:19 pm

Fais gaffe, ça commence comme ça...


Bike is right.

Avatar du membre
QuentinLL
Messages : 126
Enregistré le : jeu. sept. 24, 2020 2:58 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par QuentinLL » jeu. nov. 18, 2021 10:35 am

Tib a écrit :
mar. nov. 16, 2021 3:56 pm
je pense tester une nuit de bivouac "hard" cet hiver (pas de matelas, pas de sac de couchage, juste un bivvy et une doudoune), pour voir.
Je m'étais dit pareil. J'ai testé, j'ai passé la pire nuit de ma vie, j'ai cru mourir d'hypothermie, entre fatigue et froid j'avais des hallucinations :?
S'il fait froid (< 4°C), il faut que je sois bien équipé, mais chacun est différent. Notamment j'ai eu très froid par le dos par conduction avec le sol gelé. Bon courage à toi :D

En mode course l'été, en plaine, la technique micro-sieste minimaliste + hotel semble être la meilleure pour remporter des courses.
Lorsqu'on ne vise pas la gagne, j'ai l'impression que toutes les solutions sont bonnes, à chacun la sienne.

Je m'étais motivé pour participer aux divide et après entrainement j'en suis venu à la conclusion que ce qu'il me plait dans le bikepacking c'est :
1) découverte / paysages
2) le pilotage
3) bien manger
4) un bon bivouac pour être en forme le matin pour avoir envie de monter sur la selle
5) partager les moments de bonheur avec des bons copains

Bref, rouler jusqu'à n'en plus pouvoir, a fortiori sur des tracés pas toujours intéressant du point de vue 1 et 2, et se priver du point 4 voire du point 5, mon plaisir s'efface et j'en suis incapable.

Je suis déçu de moi même, je me croyais plus vaillant que ça :lol:
Mais du coup j'ai un profond respect pour ceux qui y arrivent :respect:

Tu sembles avoir un goût prononcé pour les défis et l'effort, mais aussi pour la camaraderie et le bon vélo.
Il faut peut être que tu trouves la bonne épreuve adaptée pour toi / le bon copain avec qui participer ?

Tib a écrit :
mar. nov. 16, 2021 2:20 pm
Je rumine mes erreurs et réfléchis à de nouvelles optimisations en vue d'une éventuelle future aventure :
- abandonner les bidons pour la poche à eau dans la sacoche de cadre
Pourquoi exit les gourdes ? Trop petite contenance, pas stable sur la fourche ?

J'ai testé la poche à eau dans le framebag, ça bouffe de la place de stockage, c'est pas pratique à remplir (il faut vider le framebag, galérer à re-rentrer la poche pleine...), j'ai abandonné cette solution, trop relou. Et puis même bien lavée, il y a toujours ce goût affreux :vomi:

En France, sauf massif calcaire, on peut recharger souvent en eau. 1 à 1,5L d'eau + un filtre Sawyer peuvent suffire. Mais bon chacun est différent niveau consommation.

2 bidons facilement attrapables semblent être une bonne solution : top tube (vraiment pratique), "cavalier" près du headtube (à la place de tes sacoches Btwin), au guidon, sur les côté du downtube, sur la fourche.

J'ai testé camelback, banane VTT, poche à eau dans framebag, "water tank" de 2L sous le downtube + pipettre jusqu'au guidon, gourdes au guidon, gourdes sur top tube, gourdes sous le downtube (environ à la moitié). Pour l'instant, je trouve les solutions gourdes les plus pratiques / agréables. J'ai pas encore testé les les gourdes dans des poches cavalière mais ça semble pertinent (mais j'ai peut que ça gène les genoux en danseuse).



Avatar du membre
Tib
Membre actif
Messages : 3990
Enregistré le : lun. oct. 20, 2014 9:54 pm
Localisation : Houston ? On a un problème !

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Tib » jeu. nov. 18, 2021 10:38 am

Je me retrouve totalement dans tes 5 points, donc je vois qu'on a la même démarche.

Les gourdes, c'est une réflexion... pour l'instant elles sont sur la fourche, c'est pas ultra pratique mais pas rédhibitoire non plus. L'idée au départ c'est de me libérer de la sacoche de selle qui m'empêche de passer derrière la selle en descente technique, et comme je ne veux pas charger le cintre je réfléchissais à utiliser des sacoches de fourche, ce qui m'oblige à repositionner l'eau...

Bref, je réfléchis !

Le bivouac hard en effet, vu comme ça autant ne pas dormir (en conditions hivernales). Pour l'été, j'ai été interpellé par l'approche d'un gars sur la GTB qui applique exactement ta technique : faire des micro-siestes quand son organisme le lui réclame, et dormir à l'hôtel. C'est plus confortable mais ça implique d'autres contraintes logistiques...


Bike is right.

splitwee
Membre actif
Messages : 1411
Enregistré le : ven. juin 24, 2016 2:30 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par splitwee » jeu. nov. 18, 2021 11:47 am

Je plussoie avec les micros siestes et les sommes plus longs dans des conditions correctes. Il fat savoir qu'au milieu d'un long effort, meme à 20°C dehors on se met à grelotter comme un Compex quand on essaye de se poser.

La technique de la nuit blanche est bien pour une nuit, mais devient plus dure pour la 2eme, et les suivantes encore pire.
Faut aussi penser que l'hiver, les nuits sont interminables, et que c'est pas très marrant d'avancer 15h sans voir à plus de 20m...



Avatar du membre
PapyTA
Membre actif
Messages : 1804
Enregistré le : mar. oct. 15, 2013 9:49 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par PapyTA » ven. nov. 19, 2021 10:20 pm

QuentinLL a écrit :
jeu. nov. 18, 2021 10:35 am
2 bidons facilement attrapables semblent être une bonne solution : top tube (vraiment pratique), "cavalier" près du headtube (à la place de tes sacoches Btwin), au guidon, sur les côté du downtube, sur la fourche.
Pour l'instant, je trouve les solutions gourdes les plus pratiques / agréables. J'ai pas encore testé les les gourdes dans des poches cavalière mais ça semble pertinent (mais j'ai peut que ça gène les genoux en danseuse).
La meilleure solution que j'ai testée à ce jour est effectivement les sacoches cylindriques 1l accrochées de oart et d'autres du Top Tube, proche de la douille de direction. Ca ne gène ni la rotation du guidon, ni la remontée des genoux en mode itinérance, même en vrai tout terrain. Faut un peu jouter avec les scraps sur le Top Tube, entre les deux sacoches plus celle AV de la sacoche de cadre, mais ça le fait
img_20210610_130404_0b.jpg


depfeleschiesser, mais alors franchement de moins en moins :mrgreen:

Avatar du membre
PapyTA
Membre actif
Messages : 1804
Enregistré le : mar. oct. 15, 2013 9:49 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par PapyTA » ven. nov. 19, 2021 10:27 pm

Tib a écrit :
mar. nov. 16, 2021 3:56 pm
je pense tester une nuit de bivouac "hard" cet hiver (pas de matelas, pas de sac de couchage, juste un bivvy et une doudoune)
Teste mon ami, teste. Rien ne vaut sa propre expérience :lol:
Moi j'ai testé un certain nombre de fois, la dernière en date étant sur un tour à pied de 2 jours du lac de Guerlédan, les 30 et 31 décembre 2019, donc dans des conditions certes bretonnes mais pas tout à fait extrêmes non plus, avec un gars pas du tout frileux, pas épuisé par des efforts inconsidérés, sous tente, à l'abri du vent, avec un duvet haut de gamme mais "que" 3 saisons, un matelas gonflable haut de gamme, avec une doudoune... Ben heureusement que le gars, il avait aussi emmené un Bivvy, juste au cas où :mrgreen:
img_20191230_173756_7b.jpg


depfeleschiesser, mais alors franchement de moins en moins :mrgreen:

Avatar du membre
ubo
Membre actif
Messages : 7038
Enregistré le : ven. oct. 04, 2013 10:38 am

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par ubo » ven. nov. 19, 2021 10:40 pm

Depuis l’armée ce genre de trip ne me tente guère...



machfive
Membre actif
Messages : 10809
Enregistré le : jeu. oct. 17, 2013 11:37 pm
Localisation : FORT BOYARD

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par machfive » ven. nov. 19, 2021 11:00 pm

Rien ne vaut dormir à la belle étoile,quand tu arrives à fermer un oeil :evil:


"Donnez moi la force de changer ce qui peut être changé,d'accepter ce qui ne peut pas être changé,et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Avatar du membre
Dementia
Site Admin
Messages : 7034
Enregistré le : ven. oct. 04, 2013 9:43 am
Localisation : 78

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Dementia » sam. nov. 20, 2021 5:05 pm

ubo a écrit :
ven. nov. 19, 2021 10:40 pm
Depuis l’armée ce genre de trip ne me tente guère...
on n'a pas tous l'âge de l'avoir fait :mrgreen:



Avatar du membre
ubo
Membre actif
Messages : 7038
Enregistré le : ven. oct. 04, 2013 10:38 am

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par ubo » sam. nov. 20, 2021 5:19 pm

Voilà, j'ai vu une émission ou quelqu'un expliquait que l'on vivait dans un tel confort que l'on ressentait le besoin de vivre ce genre de choses



Lafoy
Membre actif
Messages : 3661
Enregistré le : jeu. janv. 30, 2014 9:09 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par Lafoy » sam. nov. 20, 2021 6:01 pm

Je ne vois que ça comme explication :nesaitpas:



Avatar du membre
PapyTA
Membre actif
Messages : 1804
Enregistré le : mar. oct. 15, 2013 9:49 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par PapyTA » sam. nov. 20, 2021 6:48 pm

La résistance au froid, c'est exactement pareil que les performances sportives, ça passe par l'entrainement de son organisme


depfeleschiesser, mais alors franchement de moins en moins :mrgreen:

Avatar du membre
PapyTA
Membre actif
Messages : 1804
Enregistré le : mar. oct. 15, 2013 9:49 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par PapyTA » sam. nov. 20, 2021 6:54 pm

Il y a 34 ans, j'ai traversé l'Islande avec ma chérie en vélo. On a traversé un désert de lave dans le nord de l'ïle. On était frigorifié. Tous les vêtements qu'on avait emporté, absolument tous, on les portait sur nous. Nos sacoches étaient vides. Et malgré celà, le froid n'était pas une gêne, ou une douleur, c'était une véritable souffrance. Et quand on est arrivé dans une petite ville, on est resté estomaqué, tous les islandais étaient en T-shirt.
A partir de ce jour, je me suis dit qu'il n'y avait aucune raison pour que je n'y arrive pas. Bilan, je reste en chemise lorsque l'automne arrive et mets mon organisme en déséquilibre face au froid exactement de la même façon que nous nous entrainons sportivement. Bilan, je ne porte structurellement depuis une deuxième épaisseur que lorsque je suis fatigué, et je m'en porte très bien.


depfeleschiesser, mais alors franchement de moins en moins :mrgreen:

machfive
Membre actif
Messages : 10809
Enregistré le : jeu. oct. 17, 2013 11:37 pm
Localisation : FORT BOYARD

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par machfive » sam. nov. 20, 2021 7:05 pm

ubo a écrit :
sam. nov. 20, 2021 5:19 pm
j'ai vu une émission ou quelqu'un expliquait que l'on vivait dans un tel confort que l'on ressentait le besoin de vivre ce genre de choses
D'où Koh-Lanta :mrgreen:


"Donnez moi la force de changer ce qui peut être changé,d'accepter ce qui ne peut pas être changé,et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Avatar du membre
QuentinLL
Messages : 126
Enregistré le : jeu. sept. 24, 2020 2:58 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par QuentinLL » ven. nov. 26, 2021 9:27 am

PapyTA a écrit :
ven. nov. 19, 2021 10:20 pm
La meilleure solution que j'ai testée à ce jour est effectivement les sacoches cylindriques 1l accrochées de oart et d'autres du Top Tube, proche de la douille de direction. Ca ne gène ni la rotation du guidon, ni la remontée des genoux en mode itinérance, même en vrai tout terrain. Faut un peu jouter avec les scraps sur le Top Tube, entre les deux sacoches plus celle AV de la sacoche de cadre, mais ça le fait
img_20210610_130404_0b.jpg
Ce sont des apidura food pouch que tu as ?



Avatar du membre
PapyTA
Membre actif
Messages : 1804
Enregistré le : mar. oct. 15, 2013 9:49 pm

Re: Bikepacking & itinérance light

Message par PapyTA » lun. nov. 29, 2021 9:03 pm

Oui
Avec aussi une Woho X-Touring – Almighty Cup


depfeleschiesser, mais alors franchement de moins en moins :mrgreen:

Répondre